Rencontre avec l au dela

Rencontre avec l'au-delà.

Menu de navigation

Vous souhaitez partir à la rencontre de vos guides ou d'un défunt? Le voyage est surprenant, mais très souvent émouvant et libérateur. Réservez votre séance. Ajouter au panier. Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès. Vous avez entré les données suivantes:. J'ai des amis, je suis marraine de plusieurs associations, ma vie n'est pas totalement mondaine et superficielle.

La Revue de l'Au-delà

J'ai 47 ans. Avec Louis, mon mari, et ma fille, Clara, âgée de 15 ans, nous sommes en vacances dans le sud-ouest de la France, dans la maison de famille de Louis, près de Carcassonne. Nous avons décidé d'aller passer quelques jours chez des amis, au Pays basque. Nous sommes en juillet, le 17 exactement.

Il y a du monde sur les routes. Clara se moque de lui, elle lui dit qu'il vieillit.


  1. La Revue de l'Au-delà - A la rencontre de l'Au-delà.
  2. quand justin bieber rencontre selena gomez.
  3. Expérience de mort imminente : les témoins de l'au-delà...!
  4. site de rencontre bretagne ado!
  5. Expérience de mort imminente : les témoins de l'au-delà - Archives vidéo et radio ijopeworax.gq.

Nous essayons tous d'en rire, pour détendre l'atmosphère, mais c'est vrai qu'il y a une tension inhabituelle dans l'air. Autour de nous, le paysage est morne, sec, comme brûlé par la chaleur, la lumière est blanche, sans vie. Tout va alors très vite: Louis, pour l'éviter, donne un coup de volant sur la gauche, mais nous sommes percutés par un autre véhicule, qui arrive à vive allure et nous projette en avant dans un demi-tourbillon Tout cela, je l'ai su bien après.

A ce moment-là, j'ignore que le conducteur qui nous a heurtés est mort sur le coup. J'ignore aussi que ma fille s'en tirera avec des côtes cassées et une épaule déboîtée, et que mon mari se trouve, comme moi, entre la vie et la mort.

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Je ne sais pas quand, exactement, je suis sortie de mon corps. A un moment donné, le silence est total. Je suis à quelques mètres, entre cinq et dix peut-être, au-dessus de l'accident, je vois notre voiture, écrasée sur le côté, et celle qui nous a percutés, encastrée dans la rambarde en fer, je vois les pompiers, l'ambulance, des corps transportés sur des civières.

Lorsque je reconnais ma fille et ses longs cheveux qui pendent sur le côté, je me sens comme aspirée par une tornade. Mon ascension est fulgurante, j'en ai le vertige, je suis une fusée humaine. Je ne pense à rien, je n'éprouve aucune émotion, je suis réduite à une sensation. Puis tout s'arrête brusquement. Je me retrouve dans une grande lumière d'un blanc doré, à la fois douce et aveuglante.

- Rencontre avec l'au-delà

Je perçois très précisément que cette lumière est habitée, vivante. Les mots me manquent pour expliquer cette sensation, je sais que cette lumière comprend tout, sait tout, qu'elle fait partie de moi, il n'y a ni extérieur ni intérieur, elle est et je suis. Devant moi une silhouette apparaît: Je ressens sa paix, sa joie tranquille et son amour pour moi. Un amour à la fois personnalisé et général, je ne sais pas mieux le décrire. Il me dit que ma mère veille sur moi depuis sa disparition, mais aussi sur ma fille, qu'elle n'a pas connue. Je lui dis que j'aimerais tant la voir, qu'elle me manque tellement, il me répond que ce n'est pas possible, que cela ne m'aiderait pas dans ma progression.

Il ajoute que donner est la clé. Son amour, sa confiance, son temps, son argent Je lui dis que je suis revenue chez moi, qu'en bas c'est trop dur, même si je suis une privilégiée, je ne veux plus quitter ce lieu merveilleux. Je sens qu'il me raccompagne d'une main douce et ferme, il me dit que la séparation, comme la mort, est une illusion. Puis il disparaît. Je commence alors à avoir froid, comme si mon corps se redensifiait, j'éprouve un grand inconfort. Je me réveille dans un lit d'hôpital. J'apprends, au fil des heures et des jours, que je suis restée dans le coma pendant trois jours, que j'ai fait un arrêt cardiaque dans l'ambulance, qu'on m'a ramenée in extremis.

Mon mari est plâtré de la tête au pied. Y a-t-il des questions-types que vous posez aux défunts pour les reconnaître avec certitude? Puis il me montre un superbe sapin de Noël. En pleine conversation avec elle, il nous coupe pour dire: Les questions, vous les posez donc plutôt aux vivants? Non, pas vraiment des questions, mais plutôt des demandes de validation. Dans une séance récente, je me suis mis à me gratter sur tout le corps tellement ça me démangeait.


  • Les témoins de l'invisible...?
  • Création de compte?
  • site de rencontre entre rockeur.
  • Se connecter.
  • Il a imposé ce geste à mon corps pour que son épouse puisse le reconnaître avec certitude. Ainsi, certains défunts révèlent des faits que leurs proches eux-mêmes ignoraient totalement.

    Pour aller plus loin

    Si vous avez des difficultés cliquez ici. Vous souhaitez modifier votre abonnement? Connectez-vous puis rendez-vous sur votre compte dans vos abonnements.

    Mots-clés associés: Connexion réussie. Mot de passe.


admin